L’environnement

La durabilité environnementale a été et est l’un des piliers stratégiques de Proquimia. C’est pourquoi nous avons concentré ces dernières années une grande partie de nos efforts d’innovation dans l’amélioration de l’emballage des produits, avec pour objectif principal de réduire la quantité de déchets plastiques générés au minimum.

À l’échelle mondiale, l’augmentation massive de l’utilisation des matières plastiques depuis le milieu du siècle dernier n’a pas été correctement associée à une gestion adéquate de sa fin de vie utile. La plupart des matières plastiques que nous produisons sont conçues pour un usage unique (principalement des emballages), ce qui a entraîné une consommation ininterrompue de ressources naturelles provenant principalement d’hydrocarbures fossiles non renouvelables, et une production massive de déchets.

Face à cette situation difficile, les emballages plastiques sont devenus le principal centre d’attention, en raison de leur court cycle de vie. Ils consomment plus d’un tiers de la matière plastique dans le monde et sont à l’origine de plus de la moitié des déchets plastiques générés, dont un très faible pourcentage est recyclé (14 % d’emballages recyclés en 2015 à l’échelle mondiale), le reste se retrouvant dans des décharges, des dépotoirs ou directement dans l’environnement, ce qui constitue une grande menace pour nos écosystèmes. 3 N4- 2018

Pour faire face à cette situation, un changement radical de notre économie, jusqu’à présent basée sur une utilisation extensive et linéaire des matières plastiques, doit être effectué. Il s’agit d’un changement majeur, qui nécessitera la participation active de l’ensemble de la société : réglementation par les gouvernements, innovation par les entreprises et action par chacun d’entre nous.

L’innovation et l’éco-conception jouent un rôle crucial dans la réussite de cette transition difficile et nécessaire dans le modèle de la société ; une reconception intégrale du cycle de vie des emballages est nécessaire, visant à leur réduction, réutilisation et recyclage, en appliquant une vision où les emballages sont conçus pour rester dans l’économie, évitant ainsi qu’ils ne deviennent des déchets contaminants pour l’environnement.